Hedera: taxonomie revisitée des espèces botaniques

Nepalensis

Hedera nepalensis: tiges juvéniles toujours étroites, feuilles adultes sans lobes distincts

Cypria

Hedera cypria, type du Mt Trodos à Chypre: feuilles longuement pédonculées, tiges rougeâtres

Hdera rhombea

Hedera rhombea (?) Japon. Morphologie assez semblabe à celle du lierre népalais.

Canariensis 1

Hedera canariensis: feuilles épaisses, grandes et cutinisées

 

Maroccana

Hedera marroccana, feuilles plutôt molles et grandes

Iberica

H. iberica, feuilles trifoliées au lobe médian proéminent

 

Maderensis

Hedera maderensis: feuilles intermédiaires entre celle de l'Hedera iberica et celle de l'H. marroccana

 

Pastuchovii

Hedera pastuchovii; Iran. Feuilles à nervures d'un blanc pur, oblongues

Arracena

H. hibernica subsp arracena, cultivar en vogue, très usité par les paysagistes dans les centres commerciaux pour son aspect délicat. Tiges rougêatres et feuilles unilobées

Rhizomatifera 1

Lierre calanquiais, = H. "rhizomatifera" sensu Tison, non McAllister, un écotype probablement chasmophyte et halorésistant. Tiges juvéniles épaisses et blanchâtres.

 

Rhizomatifera arracena

Hedera rhizomatifera, Huelva, Espagne Taxon nouvellement décrit (MacAllister, 1995). Peu connu.

Ci dessous: écotype nain et rampant de Corfou (Grèce occidentale), échantillon aimablement tranmis par le Jardin Botanique de Liverpool, cultivé à Marseille au JE des P.L

Unnamed from corfu

Ecotype voisin du précédent, d'aspect nanifié et  dilaté issu de Sardaigne. Echantillon aimablement transmis par le JB de Liverpool.

Sardinia